Curcuma : une véritable panacée

Curcuma : une véritable panacée

Le curcuma (curcuma longa) est une plante issue de la famille des zingibéracées, originaires des pays de l’Asie du Sud-Est, comme l’Inde ou le Bangladesh, d’où son surnom de « safran des Indes ». Il est utilisé depuis plusieurs milliers d’années dans les médecines traditionnelles chinoise ou indienne, ainsi que dans rites religieux en Inde.

curcuma bio

 

Il existe pas moins de 50 espèces de curcuma, mais c’est le Curcuma Longa qui est le plus utilisé pour ses vertus, en matière thérapeutique.
Le curcuma a su ainsi traverser l’Histoire en tant que plante thérapeutique grâce à ses vertus exceptionnelles, notamment en matière d’antioxydant et d’anti-inflammatoire, grâce à son principal principe actif, la curcumine.

Curcuma longa : principes actifs globaux

plante curcumaLa curcumine présente dans le curcuma possède de nombreux principes actifs, ce qui fait du curcuma une plante dont le champ d’action est vaste. Les deux grands principes de la curcumine contenue dans le curcuma sont ses effets antioxydants et anti-inflammatoires puissants. La curcumine est d’ailleurs à ce jour l’anti inflammatoire naturel le plus puissant qui existe. Ces propriétés lui permettent d’être préconisé pour de nombreuses pathologies mais également dans une démarche de prévention.

Parmi les nombreuses vertus du curcuma, et plus particulièrement de la curcumine, on peut citer les bienfaits principaux suivants :

  • Anti-inflammatoire naturel
  • Traitement des troubles digestifs
  • Prévention des cancers
  • Traitements des cancers

> Curcumine et maladies inflammatoires

La curcumine permet de prévenir de nombreuses maladies inflammatoires et donne de très bons résultats pour tous les problèmes d’articulations ou encore vis à vis de pathologies de types blessures musculaires, tendinites, arthrites, et même la sclérose en plaques. Il faut savoir à ce propos que le curcuma est utilisé depuis un très grand nombre d’année dans des pays comme la Chine ou l’Inde pour ses vertus anti-inflammatoires. Des études récentes ont d’ailleurs permis de mettre en exergue les bienfaits de la curcumine sur ce genre de pathologies, avec des résultats très positifs pour ce qui a trait à l’arthrite ainsi qu’à la pancréatite.

> Curcumine et digestion

Le curcuma a pour effet de protéger les organes monopolisés pour la digestion (estomac, foie, intestins) grâce à son action régulatrice de l’acidité tout en permettant de soigner leurs inflammations. Le curcuma longa est ainsi utilisé pour le traitement des ulcères, ou des maladies inflammatoires de types maladie de Crohn. Plusieurs études ont à ce titre prouvé l’utilité des rhizomes de la plante pour les troubles digestifs divers, qu’il s’agisse de simples maux d’estomacs ou de nausées à de problèmes plus graves comme la maladie de Crohn.

> Curcumine et cancer

Le curcuma est utilisé pour prévenir de nombreux cancers, dont celui du sein, du colon, du poumon ou encore de la prostate. La curcumine favoriserait en effet la destruction des cellules cancéreuses ainsi que la mutation de certaines substances pouvant provoquer le cancer. C’est un sujet qui attire d’ailleurs de nombreux chercheurs qui consentent à affirmer que les bienfaits anti-oxydants mais aussi inflammatoires du curcuma permettrait véritablement de prévenir et de participer à la guérison de certains cancers grâce à la curcumine.

• Le curcuma dans la prévention des cancers

Concernant la prévention des cancers, il faut savoir que certains pays qui s’avèrent être de grands consommateurs de curcuma, notamment en Asie, ont un taux de cancer du sein, du côlon, du poumon et de la prostate beaucoup moins élevé qu’en occident. Consommer du curcuma permettrait donc de diminuer le risque de développer certains cancers tels que ceux évoqués plus haut mais également les cancers de la peau, du foie, de l’estomac ainsi que ceux de l’œsophage ou encore les leucémies.

• Le curcuma dans le traitement des cancers

Pour ce qui concerne le traitement des cancers, le curcuma, ou plus précisément la curcumine, sont étudiés de près par les scientifiques et commencent à être utilisés étant donné les résultats positifs qui commencent à émaner de la communauté scientifique. Les cancers qui seraient le plus facilement traités avec du curcuma seraient les cancers du pancréas et colorectaux. Pour ce types de cancers, le curcuma aurait des effets aussi puissants que la chimiothérapie, mais certaines études montrent des résultats très prometteurs concernant des traitements associant chimiothérapie et prise de curcuma. En effet, la curcumine rendrait les cellules cancéreuses beaucoup plus « sensibles » à la chimiothérapie, renforçant ainsi ses effets.

ou trouver du curcuma bioCurcuma bio : ou en acheter ?

Le curcuma longa existe sous de multiples formes : frais, en huile essentielle, en poudre ou encore en cataplasme. Quelle que soit la manière dont vous souhaitez consommer du curcuma, nous vous conseillons fortement de l’acheter bio car les aliments provenant de l’agriculture biologique sont exempts de pesticides et autres traitements chimiques, ce qui garantie donc une qualité certaine. Ainsi, acheter du curcuma bio vous permettra de maximiser les effets de cette plante sur votre santé. En effet, si vous désirez faire une cure de curcumine, mieux vaut la consommer bio sinon vous risquerait en parallèle de faire une cure de pesticide ! Nous avons justement mis à disposition un guide d’achat pour vous aider à choisir votre curcuma.

> Faire l’achat de curcuma en poudre bio

La forme la plus courante du curcuma est en poudre. Vous pourrez ainsi l’utiliser pour la cuisine ou encore en guise de complément alimentaire (par exemple en l’ajoutant dans un yaourt, une boisson…). Si vous souhaitez acheter du curcuma en poudre, nous vous conseillons cette boutique qui vous propose du curcuma en poudre bio d’excellente qualité, avec un fort taux en curcumine, qui est sont actif principal.

> Faire l’achat de gélules de curcuma bio

Si vous souhaitez plutôt faire une cure de curcuma pour votre santé, sans forcément le cuisiner, nous vous recommandons alors de vous orienter vers des gélules de curcuma bio. Pour cela, nous vous conseillons ces gélules qui comporte 95% de curcumine, soit l’un des taux les plus élevés disponibles, et qui sont issues de l’agriculture biologique.

Curcuma : les contre-indications et effets secondaires

Consommer du curcuma ne comporte généralement aucun risque, au contraire, cela vous apportera, comme évoqué un peu plus haut, des effets très positifs sur votre santé. En revanche, il existe certains cas où il est préférable de prendre une trop grande quantité de curcumine. Cela ne signifie pas qu’il ne faut pas manger du tout du curcuma, mais qu’il vaut mieux éviter de faire une cure, par exemple une prise de gélules de curcuma sur plusieurs semaines. Le curcuma est en effet déconseillé aux personnes qui sont atteintes de certaines maladies comme par exemple les maladies de foie ou les ulcères. Certains individus s’avèrent également allergiques à la plante et devront quant à eux ne pas en consommer du tout. Enfin, les femmes enceintes devraient éviter de consommer trop de curcuma pendant leur grossesse mais également pendant l’allaitement.

Concernant les effets secondaires du curcuma, ceux-ci sont très légers et apparaissent suite à une consommation importante de curcumine. On peut citer parmi ces effets secondaires non dangereux : des flatulences et une sécheresse buccale.

Comment prendre du curcuma ?

Si vous souhaitez vous lancer dans une cure de curcuma, il faudra faire attention à la quantité de curcuma que vous allez consommer chaque jour. En effet, il ne faut pas en avaler en trop grande quantité sous peine de voir des effets néfastes apparaître (nausées…). Il est difficile de donner une indication générale car la quantité de curcuma à avaler va dépendre du type de traitement que vous allez prendre (gélules, poudre, infusion, huile…). C’est pourquoi il est important de bien vous renseigner sur la posologie du curcuma avant de prendre tout traitement.

 

Curcuma : une véritable panacée
4 (80%) 2 votes